Une enquête parlementaire sur les prêtres pédophiles ?

Palais de justice de Nantes – Photo Presse-Océan

La Libre Pensée, aux plans national et international, mène campagne pour que la justice se saisisse des activités criminelles et délictueuses des prêtres pédophiles et des « éminences » qui les protègent.

Elle aurait donc pu trouver sympathique la proposition de « Témoignage Chrétien » de créer une Commission d’enquête parlementaire en ce sens

Malheureusement, il ne s’agit que d’un enfumage, puisque :

  • l’Assemblée Nationale n’a pas du tout ce genre de prérogatives sur un tel sujet, puisqu’il s’agirait de contrôler un organisme privé ;
  • une enquête parlementaire ne peut porter que sur des faits qui ne font pas l’objet de poursuites judiciaires, donc cela revient à vouloir éviter de fait de tels procès ;
  • et en plus vouloir que les crimes des prêtres relèvent d’une juridiction particulière est une forme d’attaque contre la loi de séparation de 1905 ; les prêtres et leurs supérieurs relèvent des lois de la République.

Le Groupe de Saint-Nazaire exige que justice soit rendue aux victimes des Églises.
Il dénonce les tentatives de diversion et d’instauration d’une juridiction d’exception ; le droit de la République doit s’appliquer.

Roger LEPEIX , Président du Groupe
Saint-Nazaire, le 7 octobre 2018